Les Randonneurs
du Haut Entre-deux-Mers

Adhésion 2021

Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé.

Télécharger ici

Reprise des activités randonnées.

Rando Santé : l'activité est lancée.

La « Rando Santé » s’adresse à toute personne ne se sentant pas les capacités d'intégrer une section de randonnée classique. Les raisons peuvent être très variées, maladie chronique, convalescence, surpoids, isolement social,etc... mais aussi des personnes en bonne santé qui souhaitent pratiquer la randonnée à un niveau doux. Elle se pratique sur des parcours limités à 5 km et ne présentant pas de difficulté. L'idée vous paraît intéressante, alors prenez contact et faites un essai. Vous pouvez télécharger le calendrier.

Télécharger ici

Les autres calendriers

Ils peuvent être téléchargés (randos classiques du jeudi et du dimanche - Marche Nordique).

Télécharger ici

Télécharger ici

Fin d'été et Automne.

Frontenac, le dimanche 18 octobre.

Un itinéraire alternant les pittoresques vallées de l'Engranne, du Gourmeron et le vignoble aux premières couleur d'automne entre Frontenac et Lugasson a permis aux 22 participants d'apprécier ce secteur d'Entre-deux-Mers sous un soleil radieux.

Saint Laurent des Combes, le dimanche 11 octobre.

Belle balade de 15 km entre combes et plateau calcaire, belle luminosité pour en apprécier le paysage, le panorama, les prestigieux châteaux viticoles.

La randonnée, c'est aussi des rencontres: ici Ramon et son cheval de trait, tous deux acteurs dans le vignoble.

Les gorges de l'Auvézère, du 29 septembre au 2 octobre.

Quatre jours à la découverte de l'Auvézère, rivière vive cavalant dans des gorges parfois étroites. Superbes randonnées un peu sportives à certains moments mais découvertes patrimoniales aussi: le moulin de Vaux, ancienne papèterie, le site des forges de Savignac Lédrier, de nombreux moulins à eau, vestiges de dynamisme industriel en lien avec la puissance de l'eau. Suivre l'Auvézère c'est aussi s'imprégner de beaux paysages où le vert est à l'honneur: les arbres bien sûr, leur enchevêtrement et sur certains passages leurs habits de mousse qui leur donnent un air fantomatique ou un air de royaume de légendes. Les fougères nombreuses en quantité et en espèces différentes imposent leur présence.

Visite passionnante de la papeterie du moulin de Vaux; toutes les machines en place permettent de découvrir le fonctionnement de cette usine aujourd'hui à l'arrêt et ouverte aux animateurs de patrimoine industriel.

Au sommet du Puy des Ages se dresse ce majestueux château d'eau décoré de bruyères, clin d'oeil au tapis de ces plantes qui colonisent le sommet.

Le site des forges de Savignac Lédrier. Edifiée en 1521 au fond de la vallée de l'Auvézère, la forge cessera sa production de fonte et de fer en 1930.

Après le passage à côté de l'ancienne forge d'Anlhac, la découverte du moulin de Guimalet attire les regards.

La grotte de Toutoirac, une agréable surprise qui aura permis de...rester au sec.

Savignac de Duras, le dimanche 27 septembre.

Circuit totalement inédit en Duraquois alternant vallons, coteaux, vignoble, passages escarpés, bois, lac collinaire...

Une longue balade bucolique enrichie par un patrimoine rural remarquable préservé avec la découverte de Lubersac, village fleuri, original dans le Lot et Garonne proche.

Baleyssagues, le jeudi 24 septembre.

Une chance que la rando soit en matinée pour la dernière de septembre, car les grosses averses de pluie s'étaient donné rendez-vous l'après midi!

"Et bien justement il faisait bon, le public rando était au rendez vous (je parle des plus vaillants...17). Vingt minutes de pluie et après que du bonheur!"

"Certes les capes furent utiles mais rando bien sympathique". C'est l'occasion de tester leur efficacité après des mois rangées dans les sacs.

Loubens, le mardi 22 septembre. Rando Santé

Agréable circuit en boucle de 4km sur petite route et chemin de terre. Un petit air d'exotisme avec les figuiers de Barbarie, un petit air de terroir avec le château de Lavison (nouveau cheminement balisé provisoirement pour l'approcher avant les balises définitives, belle vue)

La Réole, le jeudi 17 septembre.

Beaucoup d'enthousiasme et de monde pour se retrouver sur les deux randos proposées, finement préparées pour cette reprise.

Arbis, le dimanche 20 septembre.

Petite troupe mais belle rando dans le Pays de Benauges.

Castets et Castillon, le mardi 8 septembre. Rando Santé

Plaisir et détente mais sérieux aussi: échauffement avant de partir pour 5 km et étirements au retour. Ombre et soleil en alternance pour ce parcours au bord de l'eau ...ou pas. Ce petit groupe constitué pour cette deuxième sortie peut accueillir d'autres prétendants à la rando douce.

Une semaine dans les Monts de Lacaune.

Déjà quelques nouvelles: parti samedi, après une rando sur Albi, le groupe est arrivé à Berlats pour une semaine de découvertes pédestres. Le beau temps est au rendez-vous. Bonne ambiance malgré toutes les contraintes liées au protocole sanitaire. Belles randos.

8 septembre, de bonnes nouvelles de nos amis qui sont toujours en compagnie du soleil. Rando au départ de Lacaune, direction le Roc du Montalet. Casse croûte au sommet. Grandiose!

La "Fontaine des Pisseurs" glorifie les vertus diurétiques des eaux de Lacaune connues depuis l'Antiquité. Elle est classée monument historique.

Juste avant la pluie, randonnée dans une magnifique forêt de hêtres.

Entre deux averses, le conteur du jour évoque l'histoire de la région.

Randonnée oui mais ...soirée détente aussi.

Jeudi 10 septembre, le soleil est revenu, changement de décor. Direction le Mont Caroux dans l'Hérault.

Passage dans le parc régional du mouflon et du Caroux, dans le hameau de Douch, sur la commune de Rosis. Son objectif est d'informer sur la protection des écosystèmes du massif du Caroux.

Vendredi 11, dernière rando sous le soleil, un peu plus de verdure aussi.

Belle semaine de randos, 110 km parcourus, 3590 m de dénivelé cumulé et de bons souvenirs dans la tête. Pour le sourire, c'est dans les yeux!

Les balades à la fraîche des mercredis de l'été: un réel succès.

Belles séries de découverte du territoire à travers ces sorties pédestres que chaque animateur a eu à coeur de préparer, de peaufiner pour le plaisir de tous: licenciés de l'association bien sûr mais surtout, touristes, locaux habitués à ces escapades en semi nocturne l'été, ou encore marcheurs girondins, plus éloignés qui sont venus découvrir ou redécouvrir le Haut Entre-deux-Mers.

Un public fourni (de 29 à 60 personnes selon les soirs), un public séduit, un public paisible et attentif aux gestes barrière".

Neuffons, le mercredi soir 26 août

Dernière "Balade à la fraîche" de la saison. Temps idéal, parcours très boisé, belle lumière lors du pique-nique, ambiance tranquille pour les 33 adeptes de ces sorties en semi nocturne. Ci-dessous, reprise de la rando après s'être restauré.

Saint Hilaire de la Noaille, le mercredi soir 19 août

Les appareils photos sont oubliés, mais les 29 participants n'oublieront pas cette soirée sur un parcours varié et agréable dont une bonne partie était sur le tracé du GR654 et sa portion boisée.

Caumont, le mercredi soir 12 août

Les mercredis se suivent mais ne se ressemblent pas! La fraîcheur était au rendez-vous, fraîcheur oui, mais orage aussi. L'animateur du jour a eu vite fait de compter les présents: deux baroudeurs. Dommage, à 19h le temps était calme, mais la rando restera "dans les cartons" pour une autre occasion.

Blasimon le mercredi soir 5 août

Blasimon a plusieurs atouts pour accueillir une balade pédestre avec quelques touches patrimoniales: l'abbaye, le moulin de la Borie, la bastide et bien sûr l'espace nature de la base nautique et ses multiples sentes plus ou moins secrètes. Les sous bois et les deux ruisseaux: La Gamage et le Treynem ont apporté une note fraîcheur au parcours largement ancré dans le domaine de loisirs.

Juste avant la nuit, quelques explications ou détails sur la bastide viennent situer Blasimon dans l'Histoire. Un quart d'heure plus tard, retour aux voitures pour les soixante marcheurs d'un soir.

Saint Brice, le mercredi soir 29 juillet

Partant de Saint Brice, l'itinéraire emprunte la piste Lapébie pour rejoindre Martre et ses carrières, le village de Saint Genis du bois puis celui de Coirac où est pris le pique nique nique, à la halte en bordure d'un étang et enfin retour au point de départ par le vignoble.

Saint Sève, le mercredi soir 22 juillet

Parcours très nature proposé par l'animateur du jour: chemins de terre, allées de vignes, berge de ruisseau, sentiers dans les bois; le goudron n'était pas de mise. La troupe est très nombreuse et semble apprécier la formule. Le première halte sur les hauteurs de La Réole a permis de se rafraîchir (le soleil était au rendez-vous) et de poser les yeux sur une vue à 360°, les locaux se repèrent et égrènent leurs remarques.

Saint Michel de Lapujade, le mercredi soir 15 juillet

33 participants pour cette première de l'été. Agréable soirée, même un petit peu fraîche pour un parcours essentiellement en sous-bois.

Blasimon le jeudi 23 juin

Bonne nouvelle au départ, la grande randonnée peut démarrer en un seul groupe de 18 participants sur le circuit prévu, vallonné et souvent boisé. Les 8 randonneurs de la moyenne rando ont profité du site très agréable de la base départementale et de ses cheminements parfois secrets pour boucler leur 7 km. Retour par la bastide.

Juin est là, un petit plus de liberté mais toujours dans le respect des consignes, un calendrier est mis en place. Participation uniquement par réservation avec un lien envoyé à tous les adhérents. Pas plus de 20 randonneurs en deux groupes... on arrive avec son masque pour écouter les consignes au départ et c'est parti.

Les randos en semaine fonctionnent, avec des randonneurs ravis de reprendre en petits groupes la marche.

Omet, le dimanche 21 juin

Petite chambrée (13 participants) ce dimanche matin pour une petite dizaine de kilomètres sur un circuit varié avec trois points forts: le lac de Laromet, la vallée de la Boyle et le château de Benauges.

Coutures, le samedi 20 juin

Le secteur Coutures/Neuffons, dans la vallée du Drot, est propice à la marche nordique, plusieurs fois les marcheurs ont investi ces lieux pour leur entraînement. L'activité est récente dans l'association et le public est très fidèle.

Cessac, le dimanche 14 juin

En deux groupes de 10 personnes, avec le soleil et un petit vent rafraîchissant, 12 km ont été parcourus: plateaux de vignobles, quelques espaces boisés, un court passage à la petite église de Courpiac pour son portail classé, descente au lac de Laubesc et retour.

L'hiver en rando

Saint Vincent de Pertignas, le dimanche 8 mars

Randonnée de 17 km, cheminement varié et beaux points de vue sur le village. C'était sans pluie, exceptionnel pour la période; sans pluie mais pas sans eau sous les pieds. Et pourtant ce n'est rien par rapport aux inondations de 1944 où un repère sur une cabane de vignes rappelait une inondation due au bombardement du pont sur la Dordogne à Saint Jean de Blaignac, les gravats empêchant l'écoulement normal de l'eau. Le contournement, c'est l'option choisie; bonne idée une cigogne attendait notre passage dans un pré...

Vieux moulins, hangars avec anciennes réserves à lamproies, châteaux (Pin Beausoleil, Nogent et Courros), chambres d'hôtes à Bonhoste dans des foudres sont autant de moment de curiosité et d'explications.

Saint Sève, le dimanche 1er mars

Comme tous les ans, ce dimanche est la journée de rencontre avec les randonneurs de l'ASPTT Marmande et c'est toujours avec plaisir. La rando partie de la salle des fêtes nous a conduit dans la forêt de St Hilaire de La Noaille, les hauteurs de Loubens puis passage en vallée du Drot, au-dessous du château de Gère. Du moulin sur le Drot au village, les regards avisent le ciel qui brusquement s'assombrit; nous n'échapperons pas à l'orage.

Traditionnel partage du pain gentiment apporté par les Marmandais.

L'après midi, visite du moulin de Loubens; contactée la propriétaire avait aimablement autorisé l'accès.

A la maison dite du passeur, Tom donne des explications.

Caumont, le jeudi 27 février

Ah c'est la surprise: Dame Météo a joué des tours. Seuls 9 intrépides se sont lancé sur la grande rando et...deux valeureux sur la moyenne rando! De quoi faire baisser la moyenne des participants. Mais randonner en tout petit groupe en "garguitant" dans les chemins et évitant les ploufs, quel charme!

Premier obstacle, parfaitement maîtrisé

Même les brebis s'interrogent sur l'intrépidité des bipèdes

Passage le plus périlleux mais l'entraide vient à bout des pires difficultés

Saint Vivien de Monségur, le dimanche 23 février

20 km au programme de la journée, il s'agit de tester l'itinéraire prévu le 5 avril prochain pour "Escapade en Haut Entre-deux-Mers". Le cheminement est aisé, sans difficulté. Le passage dans la bastide de Monségur offre un agréable contraste avec les portions très campagnes soit sur les hauteurs de Sainte Gemme avec une vue très dégagée soit dans la partie boisée et plus secrète de Saint Michel de Lapujade.

Passage au chemin de ronde de Monségur.

Un petit lieu insolite "le parc du Héron" à saint Vivien de Monségur.

Preignac, le dimanche 16 février

16 randonneurs ont cheminé le long de l'Euillot (bras de la Garonne) puis Dame Garonne pour rejoindre le Ciron sous un un soleil et une douceur exceptionnels. Le printemps était déjà là... Superbe arbre rempli de gui en bord de Garonne.

Les 2 bras du Ciron se rejoignent avant d'aller se jeter dans la Garonne un peu plus loin.

Rimons, le jeudi 13 février

Toujours beaucoup de monde sur les deux itinéraires, bonne rando sur des portions d' itinéraires balisés et sur des chemins de traverse.

Saint Vivien de Monségur, le dimanche 9 février

Ce dimanche matin est une matinée de rando studieuse puisque le but est de finaliser la boucle de 12 km pour la journée du 5 avril prochain "Escapade en Haut Entre-deux-Mers". On avance donc carte en main, on s'arrête, on vérifie les explications, on échange, on profite aussi de l'itinéraire et du paysage. Matinée fructueuse dans la bonne humeur.

Cadillac, le dimanche 26 janvier

Départ porte de la Mer, petite intrusion dans la bastide avec quelques commentaires ici ou là et commence un long cheminement agréable en bord de Garonne. Pêches carrelets, et croisières sont évoqués.

Finie la vallée, depuis le domaine de la chartreuse du château du Cros (dont les propriétaires ont gentiment autorisé le passage), se hisser tout en haut du coteau où se dresse le vieux château demandera quelques petits efforts largement récompensés par le point de vue.

AG des randonneurs à Montagoudin, le dimanche 19 janvier

L'année a été riche en activités randonnées (randos hebdomadaires, balades à la fraîche, week-ends et séjours), riche aussi pour la formation puisque plusieurs adhérents se sont formés ou sont en cours de formation, riche aussi au niveau du travail accompli avec les CDC et le département pour la refonte du PDIPR. Bon bilan financier. D'autres projets randos pour l'année sont évoqués et deux nouvelles activités voient le jour en 2020: la marche nordique à laquelle cette automne un bon groupe s'est initié avec Olivier, un calendrier voit le jour. L'activité rando santé va prendre ses marques dans les mois à venir pour prendre son essor en 2021. Philippe propose 3 journées de sensibilisation et rencontre sur des parcours plats de 5km; une info particulière sera envoyée aux licenciés.

Moment de convivialité très apprécié avec dégustation des nombreux mets préparés par chacun.

Dieulivol, le jeudi 16 janvier

Comme tous les jeudis, beaucoup de monde sur les deux randonnées proposées. Ce jour, le temps est magnifique, belle opportunité car les randos amènent le groupe sur les hauteurs du village pour profiter du panorama, on voit loin, on se repère. Le cheminement est assez vallonné avec des passages aux montées significatives. Vergers de pruniers et vignobles scandent le paysage.

Descente vers la vallée du Drot, au loin le château de la Gageante se dresse à flanc de coteau, plus loin, les vergers de noisetiers accompagnent les marcheurs avant la solide remontée vers l'église de Dieulivol.

Saint Sulpice de Faleyrens, le dimanche 12 janvier

Traversée de l'Entre-deux-Mers pour les fidèles des randos du dimanche afin de se retrouver en vallée de Dordogne, à quelques encablures de Saint Emilion. Un itinéraire plat de 12 km sur petites routes et chemins de terre ou herbeux était parfait pour avoir les pieds au sec, entre vignobles, zone de palud et bord de Dordogne.

En fin de rando, le château Lescours attire le regard.

Vélines, le dimanche 5 janvier

Belle réussite pour cette première rando de l'année 2020: sous un soleil magnifique, un bon groupe a suivi les pas de Mado sur un itinéraire varié et vallonné. Près du château de la Raye,sur le plateau, petite halte pour déguster quelques délicieux petits gâteaux/maison: un régal!

Doulezon, le dimanche 29 décembre

Un beau circuit un peu vallonné, bien agréable malgré un peu grisaille, laquelle n'avait même pas refroidi de très jeunes randonneurs. Ânes et chèvres ont accompagné, un temps, les marcheurs du jour.

Fin de parcours, petite dégustation de cookies et nez en l'air les curieux s'interrogent sur les modillons et les chapiteaux de l'église.