Les Randonneurs
du Haut Entre-deux-Mers

Adhésion 2018

Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé.

Télécharger ici

Les randonnées de février à mai 2018

Le calendrier des sorties du dimanche et du jeudi peut être téléchargé.

Télécharger ici

Une journée tout public ouverte à tous le 2 juin 2018

Saint Ferme, Ouverture de la "Fête à Léo"

Notre association est partenaire de cette organisation pour l'accompagnement de la randonnée. Distance environ 11km, prévoir son pique-nique. Repas du soir sur inscription au 05 56 61 69 92. Voir programme détaillé de la journée. Ci-dessous une vue du château Gachon.

Le programme de la journée peut être téléchargé.

Télécharger ici

Le printemps en rando

Week-end de la Pentecôte en rando les 19, 20 et 21 mai

Trois jours de rando sous le soleil à la découverte de la pointe Médoc avec un hébergement sur Soulac. Marais, vignoble, bord de mer, bord d' estuaire et forêt: quelques paysages à s'approprier.

Premier jour: Saint Yzans de Médoc. Départ du petit port d'estuaire de Lamena pour une boucle de 15km. Longer l'estuaire de la Gironde pour rejoindre Saint Christoly, un autre petit port très agréable, en passant par l'emplacement du château de Castillon, est la première étape.

Après le pique-nique à Saint Christoly, le cheminement se poursuit dans le vignoble, avec un passage au château Sigognac, avant de rejoindre le village de St Yzans. Les derniers kilomètres permettent d'accéder au château Loudenne, vaste domaine et belle chartreuse. L'estuaire est alors à deux pas.

Deuxième jour: De Soulac au Verdon, plage et passage en forêt pour l'aller, et retour en forêt par le GR8.

A suivre

Jugazan, le dimanche 6 mai.

Ce sont 21 km qui permettent d' apprécier ce secteur vallonné de l'Entre-deux-Mers, riche en témoignage architectural du temps passé, riche en végétation sauvage diversifiée, riche de ses terres agricoles où le vignoble habille les plateaux. Parti de la mairie Jugazan, le circuit s'appuie sur des portions d'itinéraires balisés (soit de boucles locales, soit d'itinéraire plus long tel que celui des châteaux et abbayes) et prend un peu de liberté pour rejoindre Rauzan, Bellefond puis retrouver Jugazan et son église aux chapiteaux romans remarquables.

Après le passage en bordure du camping à Rauzan, montée sportive pour arriver au lavoir et à la source, le chemin alors se poursuit entre les petits murs de pierre et amène au sympathique hameau de Blabot. Plus loin, se dégage une belle vue sur le château. Pique-nique au pied du château.

L'après midi, deux surprises pour aiguiser l'intérêt: l'étonnante petite cabane à lire qui invite à la découverte ou à la rêverie et quelques centaines de mètres plus loin l'allée couverte de Curton. Deux lieux qui incitent à la pause.

Bellefond est bientôt là. Du lavoir, beau paysage sur la vallée de l'Engranne puis la petite troupe se hisse pour accéder au mur d'enceinte de l'église Ste Eutrope, ancien prieuré. A quelques encablures, la grimpette assez sévère dans les bois permettra de revenir sur Jugazan en faisant une dernière halte sous le porche de l'église.

Monségur, le mardi 1er mai.

C'est de tradition à Monségur, le 1er mai, les Randonneurs du Haut Entre-deux-Mers préparent une boucle pédestre en matinée dans le cadre de la journée multi randos de Vélo Loisirs Monségurais. VTTétistes, cyclistes sur route et marcheurs à pied sont au rendez-vous. Un jour sans pluie, une température clémente, des fleurs sauvages épanouies un peu partout, des marcheurs de bonne humeur, un point ravitaillement chez un viticulteur pruniculteur, un parcours vallonné: le cocktail d'une bonne matinée sportive.

Saint Quentin de Baron, le dimanche 22 avril.

Deux boucles de randonnée avec une pause pique nique ... à l'ombre. Belle journée ensoleillée pour parcourir la campagne joliment fleurie et découvrir ce secteur de Gironde où l'assise calcaire est souvent bien présente. Très vite le château de Bisqueytan se dévoile, attire le regard et interroge; c'est un beau site.

La petite boucle de Moulin Neuf, offre aussi de bonnes surprises: le site tout d'abord, l'imposant moulin fortifié (sûrement l'oeuvre des moines de La Sauve Majeure), la traversée du ruisseau Le Peyrat, zone aquatique ce jour. Il y a les audacieux qui, en équilibre sur des pierres traversent le ruisseau. Et puis, les plus bucoliques longent sur quelques mètres la petite vallée et rejoignent l'autre rive grâce à un arbre judicieusement couché. Tout le monde se retrouve pieds secs sur le chemin, l'aventure continue.

Escapade en Haut Entre-deux-Mers, à Saint Brice, le 8 avril 2018

Beau succès pour cette manifestation avec 403 inscrits!

Une météo mitigée mais des randonneurs ravis de cette formule où chacun reçoit un plan guide pour avancer dans son parcours.

Les quelques repères sur le terrain rassurent, la veille active mise en place par les bénévoles de l'association serait presque superflue mais contribue à la convivialité d'une randonnée originale.

En effet, lieu de départ et parcours changent chaque année et ces innovations annuelles apportent le plaisir de la découverte à des randonneurs habitués mais aussi à de nouveaux participants.

L'hiver en rando

Cazaugitat, le jeudi 22 mars.

Le soleil est au rendez-vous, les marcheurs nombreux aussi. Le vent des derniers jours a eu pas mal d'efficacité pour sécher un peu le terrain et c'est très bien. Des petites routes et des chemins de terre ont permis à la randonnée la plus courte de passer au hameau de Chaudeborde, au bois de la Pointe, à l'incontournable butte de Launay. Et dans l'imaginaire de chacun, on pense aux jonquilles dans les vignes en cette saison. Du jaune, oui, mais celui des colzas qui éclairent le vignoble, quelques jonquilles aussi, ici ou là, et même des tulipes sauvages. Mais au parking, derrière la salle des fêtes ce sont les anémones rouges qui s'étalent abondamment.

Landiras, le dimanche 18 mars.

Une randonnée qui mêle activité sportive et gustative ne peut que satisfaire. Une journée en trois temps au départ du domaine viticole du château de Leyre, au quartier d'Artigues: en matinée, une boucle de 8km dans le vignoble jusqu'aux portes de Budos, une pause pique-nique à la propriété et une boucle de 7km côté forêt.

Au chaud et au sec, une dégustation apéritive appréciée des vins de Chantal Broca, qui passionnée, parle de son travail. Deux soupes préparées et tenues au chaud ont précédé le pique-nique apporté par chacun. Et puis, financiers, cannelés, gâteaux aux amandes et flan au pruneaux sont la touche finale de cette pause. Un régal!

Après les vignes, la forêt; un petit ruisseau et de l'eau qui court partout, une touffe de fleurs jaunes: la populage des marais? Peut-être bien.

Saint Astier de Duras, le dimanche 11 mars.

Bonne journée de rando au départ du village, au programme le circuit officiel établi par le Cdrp47 et reconnu par les animateurs du jour. C'est un bel itinéraire qui permet d'appréhender ce secteur du Lot et Garonne où alternent vignoble, vergers de pruniers, croupes vallonnées aux labours faits, grands espaces boisés aux larges chemins: de quoi arpenter en toute liberté les 19km. Et dans ces grands espaces, les premières fleurs annonciatrices du printemps pointaient leur nez: les ficaires au jaune brillant, les pulmonaires bi colores (rose et violet), les scilles bleutées et même quelques fritillaires pintades. Quelques photos ci-dessous. Mais ce qu'elles ne montrent pas ce sont les onomatopées qui s'égrenaient au fil de nos pas sur des portions de chemins tant soit peu aquatiques.

Bien organisée cette sortie! Sur le chemin, même des chaussures de rechange!

Saint Martin du Puy, le jeudi 8 mars.

Magnifique journée aux airs de printemps tout au long des 13 km. Partis de la salle des fêtes, les randonneurs ont rallié Saint Léger de Vignague, ont passé Caumont et gagné les hauteurs de Castelmoron d'Albret avant de rejoindre le point de départ.

La Réole, le dimanche 4 mars.

Ce dimanche là, nous accueillons nos amis randonneurs de l'ASPTT Marmande. Depuis 18 ans, une fois l'an, nous nous rencontrons. Rendez-vous sur les quais et cap au sud pour une randonnée matinale de 10 km; les parapluies sont nos compagnons de route. Le pont franchi, les digues nous accueillent, c'est parfait pour éviter la boue et prendre un peu de hauteur.

Après la base nautique de Fontet, les randonneurs assurent, le bateau, c'est plus problématique.

Au fil de la matinée, les nuages s'estompent et pour le retour sur La Réole, après le passage dans un rué secret du Rouergue, les nuages ont disparu. La pause pique-nique, au chaud et au sec, est un agréable moment de convivialité. Le partage du pain, spécialement amené du Lot et Garonne, est une tradition.

Après le dessert copieux et varié, sous le soleil, une balade urbaine commentée est au programme. Merci Pierre. Ci-dessous une des nombreuses haltes: le château des Quat'sos.

Castelnau sur Gupie, le dimanche 25 février.

Point de départ, la halle; au programme 14,5km, la rando démarre tôt dans l'après midi avec le soleil. Un circuit en boucle, vallonné, avec de beaux points de vue, de larges chemins avec quelques beaux passages.

Bordeaux, le dimanche 18 février.

Ambiance hivernale, grisaille et humidité insistante pour cette déambulation urbaine sur le thème du temps, à la recherche des horloges. Seuls les propos détaillés de Patrick apporteront un peu de lumière et de chaleur intellectuelle.

L'horloge de la Grosse Cloche attire l'attention avec sa particularité.à suivre

En fin de parcours, point d'orgue à la gare Saint Jean dans le hall, sous la magnifique verrière et en terrasse! Un petit quiz sur les dimensions des deux horloges qui ont profité des travaux de la verrière en 2014 pour être aussi toilettées. Elles ont été équipées d'un nouveau mécanisme électronique et d'un récepteur qui capte toutes les minutes une information transmise par un émetteur situé à Allouis dans le Cher.

Sainte Florence, le dimanche 11 février.

Au départ de la charmante petite église romane du XIIème, le chemin se hisse sur le coteau pour cheminer sur le plateau, en bordure d'aplombs significatifs dominant la vallée de la Dordogne. C'est le domaine de la chasse à la palombes si l'on considère le nombre importants de cabanes juchées sur des pylônes.

La rando se poursuit en direction de Saint Pey de Castet (avec de belles vues sur son église) et du moulin de Tuscat. Avant la descente dans la vallée de la Gamage, le secteur de Pourjac offre au regard de belles demeures.

Avant l'arrivée, dans la vallée se dresse la maison forte de Villepreux.

Neuffons, le jeudi 8 février.

Au rendez-vous, nombre marcheurs sont là, bien emmitouflés, mais en cours de rando chacun remarque que finalement il ne fait pas froid, temps idéal pour une sortie un peu sportive. En grande partie sur la commune de Neuffons, les 12 km ont emprunté aussi quelques passages dans Coutures et Rimons. Une randonnée aux paysages variés. La deuxième rando, au kilométrage plus réduit profite ce jour là de chemins gravés ou petites routes pour le plaisir de tous. Un jeudi sans boue? Une aubaine!

Baleyssagues, le dimanche 4 février.

Petite échappée tranquille cette après midi là aux portes du Duraquois pour une sympathique randonnée éminemment rurale avec une alternance de coteaux et vallons habillés de prairies, vergers de pruniers, petits vignobles et champs labourés.

Marcher en Lot et Garonne c'est aussi bien souvent découvrir un bâti un peu différent de notre secteur, le mélange de pierres et briquettes donnent au patrimoine rural une spécificité aux fermes, aux pigeonniers etc.

Néac, le dimanche 28 janvier.

Rando brouillard ce jour là. Dommage pour les points de vue, les belles demeures, leschâteaux et les 11 clochers qu'on aurait pu apercevoir en haut de Saint Georges. Alors le regard s'attarde sur les gouttelettes d'eau en équilibre sur les fils des vignobles. C'est une ambiance le brouillard en vallée de Bardanne et il alimente aussi les conversations... " se lèvera, se lèvera pas etc"

Après le pique-nique au château Bel Air Saint Georges,(belle terrasse, bon accueil) une famille de randonneurs pressés aperçue à quelques encablures a laissé ses traces.

Le château Siaurac et son parc sont la dernière étape avant le retour à l'église Néac, point de départ.

Sauveterre de Guyenne, le dimanche 21 janvier.

De la place centrale, direction l'ouest et la porte Saubotte et là, petite surprise prévue par les animateurs du jour: monter les escaliers, découvrir les deux salles de garde et se hisser tout en haut. Bien peu avaient eu l'occasion et le plaisir de découvrir le panorama.

La suite aura été nettement moins urbaine, les yeux n'étaient plus rivés sur les toits. Tête baissée, les yeux appréciaient la meilleure trajectoire pour passer sans glisser entre les petits rus qui galopaient d'ici de là. Parfois, tout de même, il a fallu se rendre à l'évidence: passer sera difficile! Mais qu'importe il y a toujours un plan B.

Belle randonnée par temps humide mais sans véritable pluie; la petite bruine légère accentuait les couleurs brunes des feuilles de chênes, les gris des troncs, et l'eau des fossés glougloutait. Et pour finir, petit goûter au sec, bref une bonne après midi au grand air.

L'assemblée générale de l'association, le dimanche 14 janvier.

C'est le village de Bassanne, en vallée de Garonne, qui a accueilli l'assemblée générale. Un moment pour retracer les moments forts de l'année, les randos hebdomadaires classiques le dimanche et le jeudi, les randos ouvertes à tous ("les balades à la fraîche" de l'été, "Escapade en Haut Entre-deux-Mers"), les randos en partenariat avec d'autres associations, les sorties de plusieurs jours et... et....Un moment pour évoquer de nouvelles initiatives, un moment pour se restaurer et poursuivre les discussions.

Monségur, le jeudi 11 janvier.

Au programme: des petites routes dans la plaine du Drot, quelques montées pour se hisser sur le plateau à hauteur de Cours de Monségur, un petit peu de gadoue tout de même le long de la Cigogne et retour au point de départ en profitant de la promenade des remparts. Ainsi 12,5km ont été bouclés pour la plus longue boucle.

Mauriac, le dimanche 7 janvier.

Premier dimanche de rando de l'année et une agréable après midi au départ de ce petit village: alternance de chemins de vignes, de forêts et quelques belles demeures.

Castets en Dorthe le jeudi 4 janvier.

C'est un plaisir de se retrouver après les fêtes de fin d'année, un plaisir de reprendre une activité sportive, d'autant plus que le ciel a décidé d'être clément cet après midi là.

Télécharger ici le calendrier.

L'automne en rando.

Campin, le dimanche 10 décembre.

Une rando campagne de 18 km en 2 boucles pour ce secteur de Grignols. L'important aura été de bien s'arnacher au départ pour vivre la journée presque au sec.

Les randonneurs ne sont pas les seuls courageux. Pauvre petite balise au chapeau qui essaie d'attirer le regard pour souffler "Hep, Hep! c'est par ici"! Courageuse elle est, il faudra bien la délivrer.

Les randos s'égrainent tout au long de l'automne jusqu'aux portes de l'hiver: Léogeats le 26 novembre, Castelmoron sur Lot le 3 décembre. Les appareils photos sont en grève ou absents, il n'en reste pas moins que ce furent de bons moments de plein air pour les courageux qui ont tenu tête au temps maussade.

Saint Symphorien, le dimanche 19 novembre.

Cap en sud Gironde pour 18 km de randonnée; le ciel et clair et dégagé, le temps "frisquet" propice à des activités pleine nature. Plusieurs arrêts avec des commentaires judicieux sur le patrimoine, tout au long du parcours, sont appréciés. L' atelier des chemins de fer est un beau bâtiment dans lequel on fabriquait des pièces et on faisait la réparation et l'entretien des wagons.

Une grange muletière du XIXème rappelle le rôle très important des mules utilisées pour tracter les chariots transportant des bois. Bel édifice tout en bois avec des parties sculptées.

Chalet Mauriac- Moulin de Marian- Exposition de vieux outis dans un airial ...A suivre

Rimons, le jeudi 16 novembre.

Comme tous les jeudis, c'est forte affluence au lieu de rendez-vous. Le temps est idéal pour profiter de quelques heures en pleine nature. Les deux groupes se forment et chacun trouve son rythme de croisière. Ce jour là, respect pour les palombières, alors les randonneurs effleurent seulement les bois et apprécient le camaïeu d'ocre, orange et jaune. Ci-dessous, retour dans l'espace public au-dessous de l'église.

La Sauvetat du Drot, le dimanche 12 novembre.

Petite flânerie au bord du Drot, sur le pont roman et ses 11 arches, sur le second pont aux 12 arches de style gothique avant de démarrer la randonnée proprement dite.

Les berges du lac de Lescourrou offrent un cheminement pédestre agréable. Et ce matin là, le spectacle était aussi sur l'étang: un pêcheur a sorti de l'eau, après plusieurs minutes d'effort, un silure.

A Saint Sulpice d'Eymet, nouvel arrêt au lavoir aménagé dans une sorte de grotte d'où l'eau s'écoule. Les pierres à laver (selles) sont encore en place, certaines avec un numéro ou un nom gravé, toutes entaillées pour appuyer les genoux. C'est un lieu étonnant, on peut s'avancer dans l'abri sous roche.

La deuxième partie de la randonnée permettra de profiter de beaux chemins dans les bois pour rejoindre le charmant village.

Villefranche du Queyran, le dimanche 5 novembre.

Au départ du village, bastide du 13ème, un itinéraire de randonnée aux paysages variés: belles forêts et larges champs sur des pentes vallonnées s'offre aux randonneurs.

Dans la forêt, les bruyères à la floraison passée, les fougères orangées, les pins et de magnifiques chênes font une haie d'honneur au chemin, tantôt terreux, tantôt sablonneux. Quelques chênes liège un peu dévêtus attirent le randonneur.

Après la pause, de petits ponts de bois sur quelques ruisselets tout proches de l'Ourbise, bordés de fougères et carex demandent un peu d'attention pour éviter quelques glissades. Et en chemin, ô surprise! un botaniste rêveur ou très pédagogue a abandonné une fiche précieuse et précise sur le lierre et ses propriétés. Lue à haute voix, elle embellit la case culturelle de la journée. Le retour permet de rentrer dans Villefranche, d'apprécier la halle rénovée, de flâner devant les façades dont certaines surprennent.

Week-end du 27 au 29 octobre, à Cussac.

La fête de la châtaigne à Dournazac a été l'occasion de randonner en Haute Vienne: bois et châtaignes, prairies et limousines, champs et céréales. Le circuit de 12 km au départ de Marval, dans les bois, sous une petite pluie automnale a permis de se dégourdir les jambes. Une hutte de feuillardier retient l'attention, les feuillards sont de longues lattes en châtaigniers qui servaient à cercler les barriques.

Le samedi, à Oradour sur Vayres, le soleil a repris du service pour les 22 km prévus, belle rando. C'était les moissons des grands champs de sarrasin.

Point de cèpes mais un magnifique anthurus d'archer en sentinelle fait tout pour se faire photographier! On l'appelle aussi étoile des bois. Dame Limace ira -t-elle l'interroger sur sa présence en ces lieux? Il serait originaire d'Australie.

En bord de chemin, courte halte pour un petit moment d'histoire: un dolmen de la Tamanie construit par les premiers paysans limousins entre 4500 et 2000 ans avant JC.

Au programme du dimanche: journée détente à la fête de la châtaigne,très agréable.

Castelmoron d'Albret, le jeudi 26 octobre.

Deux boucles distinctes au départ du village, deux publics de randonneurs et un seul soleil pour cet après midi là et c'était bien suffisant. Au lavoir, petit havre de fraîcheur, le déversoir est un agréable jardin d'eau qui attire l'oeil.

Castets-en-Dorthe, le dimanche 22 octobre.

Agréable randonnée de 22km sans difficulté particulière de Castets à Langon, à l'aller par la rive droite de Garonne (Saint Pierre d'Aurillac et le beau quartier des Arrocs, Saint Macaire, ses remparts, son lavoir, la vieille ville) et au retour par la rive gauche et le GR6. L' arrivée sur Castets s'effectue par le plateau avant de replonger vers la maison éclusière.

Passage à Saint Macaire, halte à Langon, et découverte des panneaux GR, nouvelle génération. Hélas, plus loin le beau fléchage jaune aura disparu des poteaux...

Lussac, le dimanche 15 octobre.

Découvrir Lussac, c'est remarquer son vignoble renommé, ses châteaux et belles bâtisses, ses hameaux et ses bosquets ou arbres isolés qui animent le paysage. Après le pique-nique à Calon, tout près de des moulins à vent, le retour passera par Montagne en profitant de portions de son itinéraire d'interprétations autour de la vigne et du vignoble.

Et un peu avant l'arrivée, une petite surprise tout en haut d'un bosquet, une mégalithe.... une pierre à sacrifices....

Loupiac de La Réole, dimanche 8 octobre

7 km de randonnée entrecoupés d' animations sur le thème des couleurs de l'arc en ciel, ponctuées parfois de notes musicales. Cette animation à l'initiative de la bibliothèque de Loupiac de La Réole avec le soutien de la CDC du Réolais en Sud Gironde et l'aide de bénévoles des RHEM a connu un franc succès. 80 jeunes et adultes ont passé un délicieux après midi quasiment estival.

Guitariste et clarinettiste ont accueilli les participants et ont apporté un souffle musical à chaque pause, pendant les animations.

Des animations, des jeux, de la musique, de la poésie aussi. Ci-dessous après la lecture de poèmes sur l'arc en ciel et les couleurs, des petits parapluies colorés se sont comme miraculeusement ouverts.

Au lavoir de Loupiac ou en chemin, les animations se poursuivent, prisées par les enfants en tant qu'acteurs et par les adultes en tant que spectateurs.

Une matinée rando ouverte à tous avec la Ligue contre le cancer et la ville de Sauveterre de Guyenne, le samedi 30 septembre 2017

La Fédération française de randonnée pédestre représentée par la Présidente du Comité Départemental, la mairie de Sauveterre en la présence d'une adjointe, la Ligue contre le cancer et ses représentants bénévoles, les Randonneurs du Haut Entre-deux-Mers (sa présidente et tout un groupe autour d'elle) avaient travaillé en amont pour que cette matinée soit un moment d'échanges et de solidarité autour de la maladie et un moment d'activité physique. Seule la météo n'a pas facilité la tâche à la dernière minute et malgré un temps maussade, une soixantaine de personnes a participé à cet événement.

Accueillis sous les arcades, à la halle, les courageux ont pu s'informer, bavarder et prendre une boisson chaude avant le départ. Deux distances étaient prévues.

Premier départ à 9h30 pour la boucle de 10km et les parapluies sont les compagnons de route.

Une demi-heure plus tard, le temps s'éclaire un peu et une très légère bruine accompagne les adeptes de la boucle de 6km. Mais petit à petit le ciel s'éclaire.

Au retour, après des remerciements, des prises de paroles relatant l'importance de la prévention face à la maladie, évoquant aussi le bien fondé des organisations collectives, un pot convivial était offert par la municipalité.

Les sorties du jeudi

C'est toujours comme ça, on arrive au rendez-vous, on bavarde. Un petit peu d'effervescence ...tranquille. Avant le départ, quelques brèves explications sur les deux parcours proposés et c'est parti. Ci-dessous, une partie des participants devant le parking de la commanderie hospitalière de Roquebrune.

Une week-end rando à Moliets.

Très agréable week-end estival. Hébergés au VVF Le Village Huchet, les 23 participants ont apprécié ces 2 journées de randonnées. Première rando autour de Moliets vers Messanges. Au menu: des chemins dunaires ou forestiers, des chênes verts, des arbousiers, des dunes, l'océan bien sûr ( certains n'hésiteront pas à se mouiller...les mollets), le lac de la Prade sur le retour.

Deuxième journée: découverte du courant d'Huchet. Le chemin côtier qui le longe serpente dans une végétation dunaire en surplomb du cours d'eau. Arrêt à l'observatoire de la Pipe. Tout au long du cheminement, la nature sauvage est présente. Avant d'arriver à la Nasse du Lac de Léon, la lecture de quelques panneaux sur des légendes éveillera l'imaginaire et quelques minutes plus tard, c'est la pause pique-nique près d'une cabane de forestier.