Les Randonneurs
du Haut Entre-deux-Mers

Adhésion 2019

Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé.

Télécharger ici

Escapade en Haut Entre-deux-Mers, 7 avril 2019

L'édition 2019 est au départ de Sauveterre de Guyenne. Comme pour les éditions précédentes, les trois circuits étudiés: 12 km, 20 km et 30 km sont opérationnels. Chaque participant recevra un plan guide pour cheminer à son rythme. Le flyer avec le coupon d'inscription est disponible, vous pouvez le télécharger.

Télécharger ici

Les randonnées de février à fin mai 2019

Le calendrier des sorties du dimanche et du jeudi peut être téléchargé

Télécharger ici

L'hiver en rando

Camiran, le 17 février

De la salle des fêtes de Camiran, le circuit se hisse sur le coteau, dans le vignoble avant de devenir plus sauvage en empruntant le cheminement du GR6 dans les bois de Saint Félix de Foncaude.

Passage sur St Exupéry pour rejoindre Morizès et se rendre compte à travers des murets de tuiles, l'importance de cet artisanat dans ce secteur.

Saint Michel de Montaigne, le 10 février

Le château, le parc, la tour bibliothèque ont été évoqués, le cheminement sur petite route a permis un bel aperçu du château perché sur le coteau et la visite culturelle sera peut être à des initiatives personnelles aux beaux jours.

Courte halte à la petite église de Bonnefare: lecture du panneau relatant son histoire et "pause carambars".

Un clin d'oeil

Saint Barthélémy d'Agenais, le 27 janvier

Le groupe a cheminé, bravant les éléments qui se sont déchainés, provoquant rires et hilarités . A l'heure du déjeuner, une nouvelle attaque, pluie, vent, grêle, mais une palombière désaffectée a offert un espace au sec. L'après midi se déroule entre nuages et éclaircies, la diversité du paysage a été appréciée. A l'arrivée, le soleil a nargué la courageuse troupe.

Rimons, le jeudi 24 janvier

Parcours inédit sur la commune; partis du parking de l'église, la troupe a suivi un cheminement concentrique pour profiter de la diversité du paysage. La découverte des perce neige était au programme, les participants n'ont pas été déçus. Et si l'accès ne fut pas très aisé, les effort ont été récompensés par les étendues colonisée par ces fleurs hivernales.

Le cheminement a alterné des zones de vignobles et des parties boisées très agréables.

11,5 km de rando et le retour se fait par le passage au-dessous de l'église, près du lavoir.

Landerrouet sur Ségur, assemblée générale le dimanche 20 janvier

Une bonne soixantaine de licenciés était présente à ce rendez-vous annuel. Outre le bilan des activités et le bilan financier votés à l'unanimité, deux sujets ont été longuement abordés: la formation et son nouveau cursus et la refonte du PDIPR à laquelle participent plusieurs licenciés.

Saint Martial, le jeudi 17 janvier

Beaucoup de monde au centre de ce petit village: les deux randonnées empruntaient de nombreux chemins gravés ou petites routes serpentant au milieu des vignobles.Quelques bosquets ici ou là, se détachaient du paysage. Un quart d'heure de pluie pour plus de deux heures de plein soleil.

Un intrus dans ce passage boisé: une chaise bien attachée à un petit arbre. Les méninges vont bon train pour imaginer l'ingénieux propriétaire contemplatif, rêveur ou à l'affût..

Montignac, le dimanche 13 janvier

Belle balade d'hiver sur un itinéraire agréable, très campagne. Sol un peu collant mais pas de glissade, et quelques bouchées aux noix distribuées en cours de randonnée ont donné un petit supplément d'énergie.

Soussac, le dimanche 30 décembre

Dernière rando de l'année 2018 pour la vingtaine de randonneurs qui ont profité de cette après midi hivernale mais malgré tout clémente. Passage dans les bois,les vallons du Ciron (mais oui oui mais pas celui de la lande girondine) et pour finir le vignoble et la butte de Launay avant de déguster quelques cookies.

Blésignac, le dimanche 23 décembre

Beaucoup de douceur pour ce déplacement à Blésignac, et quelques rencontres en chemin ont été agréablement perçues par tous.

L'automne en rando

Les jours défilent, les randos ont repris et le jeudi et le dimanche. Beaucoup de monde sur les parcours du jeudi après midi. Le dimanche, Saint Genès de Castillon et Beaulac Bernos ont été deux belles journées de rando mais les appareils photos étaient toujours en vacances....

Puisseguin, le dimanche 2 décembre

Un dimanche de grisaille un peu venté, un peu humide, mais cape au vent et danse des parapluies pour chorégraphie, le petit groupe s'imprègne des paysages bon pied bon oeil.

Saint Genis du Bois, le dimanche 2 décembre

La vingtaine de randonneurs optimistes quant à la météo étaient bien au rendez-vous. Ils ont eu raison, quelques averses légères ont laissé place à de très belles éclaircies sans perturber la randonnée. Rencontre courtoise avec des chasseurs de sangliers, les chemins en partage, c'est le présent et l'avenir..

Monprimblanc, un jeudi de novembre

Les sorties du jeudi sont toujours très prisées

Pessac sur Dordogne, le dimanche 18 novembre

Un temp idéal, une belle lumière, de belles couleurs, un parcours varié, magnifique journée, un vrai régal. Des bords de Dordogne aux coteaux baignés de vignes colorées, des bâtisses imposantes aux allures de châteaux ou de maisons de maître ponctuent le paysage. Le parcours se poursuit dans des zones boisées avec une succession de montées et descentes qui donnent une note sportive à cette randonnée.

Quinsac, le dimanche 28 octobre

Au départ du cimetière de Quinsac, cette rando offre un parcours alternant bords de Garonne, vignobles de côteaux, patrimoine bâti varié, chemins et sentes dans des bois, le tout pimenté par une dénivelé significative. Ajoutons une bonne pluie d'après midi avec un froid tenace contraignant à raccourcir le périple: une bonne raison pour refaire cet itinéraire par beau temps.

Week-end en Haute Vienne

Deux jours de randos les 19 et 20 octobre et une journée de détente.

Premier jour, rendez-vous à la Chapelle Montbrandeix pour une douzaine de kilomètres sur de très beaux chemins. De nombreux étangs jalonnent le parcours. Le passage dans les bois permet de découvrir une cabane de feuillardier et en cours de rando la visite d'un clédier (séchoir à châtaignes) compète les connaissances sur le petit patrimoine local.

Deuxième jour, au départ de Cussac, sur dix-huit kilomètres défilent des paysages, des souvenirs d'histoire, des bâtisses.

Passage près du château de Cromières.

Un petit arrêt au moulin de la Brégère.

La forêt de Boubon dans le territoire du Parc nature Régional Périgord Limousin est riche en sentiers; un sentier historique sur l'implantation du maquis, son organisation matérielle est une surprise.

Le dimanche, journée détente à la fête du cidre et du cochon à Champagnac La Rivière.Regard sur la fabrication de cordes.

Un pressoir est installé, lejus de pommes coule à flot.

Lavardac, le dimanche 14 octobre.

Belle rando un peu sportive, au parcours varié, riche en patrimoine, riche en beaux panoramas.

Passage à Barbaste sur le célèbre pont roman sur la Gélise, au pied du moulin des Tours.

Cheminement montant pour arriver à Xaintrailles et son château.

Entre Xaintrailles et Montgaillard, de beaux chemins creux en forêt font une liaison fort agréable.

A Vianne, le charme du pont suspendu avec son tablier de bois refait à neuf au-dessus de la Baïse.

Randonnée solidaire, à Monségur, le samedi 6 octobre 2018

Bonne matinée pour cette randonnée à l'initiative de la Ligue contre le cancer et la Fédération française de randonnée pédestre et mise en place sur le terrain par notre association et la mairie de Monségur. Plus de soixante personnes ont répondu à cette proposition caritative sur deux circuits, l'un de 6,5km et l'autre de 10km, appréciés de tous. Les marcheurs ont été généreux en laissant une somme significative contribuant ainsi aux efforts de recherche, de prévention et d'accompagnement de La Ligue.

Une semaine en vallée d'Aure dans les Pyrénées.

Hébergé comme des rois à la maison familiale Rolland, à Guchen, près de Saint Lary, du 8 au 15 septembre, un groupe de randonneurs des RHEM profite d'un temps clément et d'un espace montagne magnifique pour assouvir leur passion: la randonnée. Bon séjour et bonne ambiance, belles randonnées

Au col du Portet

Pique nique au lac du Bastan.

Vrai succès pour les balades à la fraîche de l'été.

Quarante personnes en moyenne sont venues à ces rendez-vous des mercredis soirs de l'été pour profiter d'une activité sportive gratuite, découvrir des itinéraires minutieusement préparés par les animateurs du jour, passer un moment convivial en pleine nature.

L'été en rando

Caumont, le jeudi 28 juin.

Fin juin est là et les randos du jeudi s'arrêtent (elles reprendront le 20 septembre), aussi pour clore la saison, traditionnellement une journée un peu festive est mise en place. Pour la deuxième année consécutive, Caumont est le point de ralliement: il est aisé d'y préparer une randonnée agréable, pas trop longue pour une matinée et les sous bois de l'étang font office d'une très agréable salle à manger pour se restaurer et bavarder. Plus d'une soixantaine de licenciés a apprécié ce moment chaleureux.

Lège, le dimanche 24 juin.

C'est le soleil, un petit air d'été pour ce déplacement à la découverte de la réserve naturelle des Prés salés de Lège, réserve naturelle de 200 ha, créée en 1983. Pour y accéder la rando débute par un cheminement le long du canal des étangs (reliant au Bassin d'Arcachon lac de Lacanau et de Carcans Hourtin plus au nord). Les essences d'arbres ou arbustes y sont nombreuses, les passages ombragés sont appréciés.

Après un pique-nique convivial largement pourvu en surprises gustatives, reprise de l'activité pédestre tranquillement sur 6 km et retrouvaille avec le canal. Certains se rafraîchissent un peu, vérifient la température de l'eau et sa limpidité (les sables ferrugineux apportent cette note ocre), hésitent à se déchausser. D'autres plus poètes s'intéressent aux papillons et offrent à tous cette superbe photo.

Des nouvelles du Cantal

Lundi 18 juin, message reçu du groupe des RHEM parti rejoindre nos amis randonneurs de la Sologne pour une semaine de découvertes, d'échanges et de randos dans le Cantal, au Grand Lioran. Tout va bien. Bonne ambiance. Randonnée sympathique avec deux guides très agréables et très professionnels. Temps mitigé et frais mais...pas de pluie!

Mardi 19 juin, le beau temps s'installe, destination le Puy Mary, la Brèche de Roland.

Mercredi 20 juin, en matinée, par une météo magnifique, rando sur les crêtes du Plomb du Cantal (1885 m). L'après midi, quartier libre, les gambettes se reposent un peu.

Marcher dans le Cantal, c'est s'approprier de beaux paysages mais aussi, en cette toute fin de printemps, c'est avoir un oeil vagabond sur la flore. Les myrtilliers fleurissent et les gentianes s'épanouissent.

Jeudi 21 juin, le moral est toujours au beau fixe. Randonnée vers le col du Prat de Bouc avec découvertes de plusieurs cascades.

Et petit plus dans cette journée: découverte et observation de chamois et mouflons.

Vendredi 22 juin, dernier jour de rando dans un paysage très verdoyant pour l'ascension du Téton de Vénus.

Passage près d'un buron (ancienne bergerie)avec l'ancienne cave à fromage, transformé en refuge.

Excellente semaine. Samedi, retour en Gironde, changement de paysages.

Le printemps en rando

Saint Hilaire du Bois, le dimanche 17 juin.

Longue randonnée d'après midi. Très vite une première bonne surprise, le balisage du GR6 est bien en place et il a fallu jouer à "saute barrière". Parfait, tout le monde a passé le test avec succès. L'animatrice du jour a courageusement éprouvé la solidité et la stabilité de l'installation: c'est du solide!

L'itinéraire s'est rapidement enfoncé dans la forêt; quelques inquiétudes pour un gué et quelques zones un peu aquatiques mais rien de bien grave. De beaux chemins ont permis d'avancer sur les communes de Saint Martin de Lerm et Saint Martin du Puy.

La deuxième surprise: était ce une rando à thème? A quatre moments dans l'après midi, des rencontres. Peu d'échanges verbaux mais tout de même des êtres attachants.

Saint Vivien de Monségur, le jeudi 14 juin.

C'est un village très fleuri qui accueille les marcheurs. Les deux groupes se constituent: les plus aguerris parcourront une boucle de 13km et iront jusqu'à Sainte Gemme et ceux qui préfèrent un parcours plus réduit, à allure plus tranquille apprécieront les 8,5km sur des chemins ombragés ou des petites routes. Le temps est clair, de belles vues sur la campagne vallonnée sont remarquées. Remarqués aussi des jardins soignés, un lavoir, des nichoirs colorés et un arbre insolite pour le secteur, un séquoia.

Maurens, le dimanche 10 juin.

Magnifique randonnée en ligne, au départ de Maurens (au nord de Bergerac) pour rejoindre Villamblard sur le tracé du GR 361, ancien tracé du GR 654. Le parcours très campagne utilise essentiellement des chemins qui permettent d'apprécier de beaux points vue, des bâtiments de fermes anciennes, d'agréables hameaux mais aussi quelques belles demeures parfois imposantes à flanc de coteaux.

Un moment très apprécié, le passage au manoir de Leygonie: une superbe bâtisse dans un parc harmonieusement fleuri et ombragé.

Pique-nique à Montagnac la Crempse, la rando se poursuit dans la petite vallée de la Crempse, le chemin s'humidifie quelque peu, un moulin est prétexte à une courte halte.Plus loin, "un itinéraire bis" improvisé évitera une portion boueuse.

Villamblard et le château de Barrière ponctuent notre périple pédestre de fort agréable façon. La visite libre du château est d'un grand intérêt et les imposants travaux de restauration pour sauvegarder l'existant permettent d'imaginer sa vie antérieure.

Saint Ferme, le samedi 2 juin.

"Ouverture de la fête à Léo" sous le soleil. Un succès! Cent dix personnes étaient au rendez-vous pour cette première journée qui lançait la 17e édition de cette manifestationcentrée sur le patrimoine et les paysages, au rythme de la marche, avec souvent, une touche musicale.

Au départ de la randonnée de 12 km, un peu d'histoire sur l'abbaye, sur sa fondation, sur son influence.

Passage dans le bourg ancien et direction le moulin à vent de Jean Vaillant. Les moulins, leur fonctionnement et leur importance dans la vie rurale.

Cheminement sur une petite route communale vers le vallon de la Gageante, qui a donné son nom à un château. Petite halte pour un regard sur l'édifice et s'imprégner un peu de son histoire.

Reprendre la marche, longer la Gageante, et se hisser sur le coteau à travers prairies et vignes. Le lieu-dit Bel air offre un beau panorama en direction de la bastide de Monségur. Un cheminement de crêtes avec quelques orchidées de ci de là, conduit la troupe aux portes de Gachon, lieu du pique-nique sous les ombrages. Un stand de la cave coopérative des "Vignerons Réunis de Monségur" est installé; un coopérateur propose des vins, informe et fait déguster pour le plaisir de tous.

Explications données sur le site, il faut songer à rejoindre Saint Ferme et son abbaye.

Le programme se poursuit dans et autour de l'abbaye. Visite de l'abbatiale, description in situ, projection d'images du décor sculpté, des chapiteaux remarquables. Dans une salle, présentation de l'exposition (ouverte jusqu'au 16 juin), du dépliant "St Ferme /Léo Drouyn" et de la suite du programme estival.

C'est en compagnie du groupe musical "Grit de Prat" sur le parvis devant l'abbaye et un peu plus tard dans le foyer municipal au moment du repas que s'achève cette journée riche en rencontres.

Balizac, le dimanche 27 mai

C'est la lande girondine qui est le terrain de découverte ce dimanche. Le ruisseau Blanc passé, un étang se découvre.

A St Léger de Balson, petite halte à l'église pour découvrir son architecture et les peintures murales de ses voûtes. Plus loin ce sont les vestiges du château de Castelnaud de Cernès qui retiennent l'attention. Bâti dans une boucle de la Hure,au milieu de la lande, la forteresse, possession des Albret, avait trois enceintes concentriques.

Dans l'après midi, le passage en zone humide dans la vallée de la Hure était attendu. Auparavant, petit pont et passerelle permettent d'éviter des gués submergés par les eaux, une bambouseraie apporte une note exotique. Des coupes d'aulnes en bord de rivière dévient notre chemin mais les osmondes royales, les touffes de molinie, les libellules, la transparence de l'eau effacent bien vite ce désagrément.

Week-end de la Pentecôte en rando les 19, 20 et 21 mai

Trois jours de rando sous le soleil à la découverte de la pointe Médoc avec un hébergement sur Soulac. Marais, vignoble, bord de mer, bord d' estuaire et forêt: quelques paysages à s'approprier.

Premier jour: Saint Yzans de Médoc. Départ du petit port d'estuaire de Lamena pour une boucle de 15km. Longer l'estuaire de la Gironde pour rejoindre Saint Christoly, un autre petit port très agréable, en passant par l'emplacement du château de Castillon, est la première étape.

Après le pique-nique à Saint Christoly, le cheminement se poursuit dans le vignoble, avec un passage au château Sigognac, avant de rejoindre le village de St Yzans. Les derniers kilomètres permettent d'accéder au château Loudenne, vaste domaine et belle chartreuse. L'estuaire est alors à deux pas.

Deuxième jour: De Soulac au Verdon, plage et passage en forêt pour l'aller; un peu d'histoire aussi sur les ouvrages de lutte contre l'érosion au niveau des "Cantines" et sur les blokhaus qui jalonnent le rivage et les dunes.

Retour par le GR8 qui serpente en forêt et offre par endroits quelques minutes de grimpettes. L'arrivée au dessus des Arros sur les dunes offrira un beau panorama sur l'océan et les plages à marée basse.

Troisième jour: Promenade urbaine en matinée, à la découverte de quelques villas soulacaises parmi les 500 dénombrées de style néocolonial, de différentes couleurs dans un ensemble urbain qui est le coeur même du village ancien.

Talais sera le point de départ de la dernière randonnée. Entre mattes, réseau hydraulique, digue d'estuaire, tout une vie s'articule dans un espace aménagé par l'homme au XVème siècle pour assainir les terres alluviales du bord de Gironde. Le petit port et ses cabanes d'ostréiculteurs à dominante touristique actuellement égaient le paysage de ses couleurs vives. C'est tout près de la Gironde, à l'heure du pique-nique que la dégustation d'huîtres améliorera le repas tiré du sac.

Jugazan, le dimanche 6 mai.

Ce sont 21 km qui permettent d' apprécier ce secteur vallonné de l'Entre-deux-Mers, riche en témoignage architectural du temps passé, riche en végétation sauvage diversifiée, riche de ses terres agricoles où le vignoble habille les plateaux. Parti de la mairie Jugazan, le circuit s'appuie sur des portions d'itinéraires balisés (soit de boucles locales, soit d'itinéraire plus long tel que celui des châteaux et abbayes) et prend un peu de liberté pour rejoindre Rauzan, Bellefond puis retrouver Jugazan et son église aux chapiteaux romans remarquables.

Après le passage en bordure du camping à Rauzan, montée sportive pour arriver au lavoir et à la source, le chemin alors se poursuit entre les petits murs de pierre et amène au sympathique hameau de Blabot. Plus loin, se dégage une belle vue sur le château. Pique-nique au pied du château.

L'après midi, deux surprises pour aiguiser l'intérêt: l'étonnante petite cabane à lire qui invite à la découverte ou à la rêverie et quelques centaines de mètres plus loin l'allée couverte de Curton. Deux lieux qui incitent à la pause.

Bellefond est bientôt là. Du lavoir, beau paysage sur la vallée de l'Engranne puis la petite troupe se hisse pour accéder au mur d'enceinte de l'église Ste Eutrope, ancien prieuré. A quelques encablures, la grimpette assez sévère dans les bois permettra de revenir sur Jugazan en faisant une dernière halte sous le porche de l'église.

Monségur, le mardi 1er mai.

C'est de tradition à Monségur, le 1er mai, les Randonneurs du Haut Entre-deux-Mers préparent une boucle pédestre en matinée dans le cadre de la journée multi randos de Vélo Loisirs Monségurais. VTTétistes, cyclistes sur route et marcheurs à pied sont au rendez-vous. Un jour sans pluie, une température clémente, des fleurs sauvages épanouies un peu partout, des marcheurs de bonne humeur, un point ravitaillement chez un viticulteur pruniculteur, un parcours vallonné: le cocktail d'une bonne matinée sportive.

Saint Quentin de Baron, le dimanche 22 avril.

Deux boucles de randonnée avec une pause pique nique ... à l'ombre. Belle journée ensoleillée pour parcourir la campagne joliment fleurie et découvrir ce secteur de Gironde où l'assise calcaire est souvent bien présente. Très vite le château de Bisqueytan se dévoile, attire le regard et interroge; c'est un beau site.

La petite boucle de Moulin Neuf, offre aussi de bonnes surprises: le site tout d'abord, l'imposant moulin fortifié (sûrement l'oeuvre des moines de La Sauve Majeure), la traversée du ruisseau Le Peyrat, zone aquatique ce jour. Il y a les audacieux qui, en équilibre sur des pierres traversent le ruisseau. Et puis, les plus bucoliques longent sur quelques mètres la petite vallée et rejoignent l'autre rive grâce à un arbre judicieusement couché. Tout le monde se retrouve pieds secs sur le chemin, l'aventure continue.

Escapade en Haut Entre-deux-Mers, à Saint Brice, le 8 avril 2018

Beau succès pour cette manifestation avec 403 inscrits!

Une météo mitigée mais des randonneurs ravis de cette formule où chacun reçoit un plan guide pour avancer dans son parcours.

Les quelques repères sur le terrain rassurent, la veille active mise en place par les bénévoles de l'association serait presque superflue mais contribue à la convivialité d'une randonnée originale.

En effet, lieu de départ et parcours changent chaque année et ces innovations annuelles apportent le plaisir de la découverte à des randonneurs habitués mais aussi à de nouveaux participants.

Les sorties du jeudi

C'est toujours comme ça, on arrive au rendez-vous, on bavarde. Un petit peu d'effervescence ...tranquille. Avant le départ, quelques brèves explications sur les deux parcours proposés et c'est parti. Ci-dessous, une partie des participants devant le parking de la commanderie hospitalière de Roquebrune.